dimanche 19 août 2012

Azay-le-Rideau / Chinon / Candes Saint-Martin / Saumur

Comme le titre de ce post le suggère, la cinquième journée de notre voyage fut plutôt chargée ! Chargée et efficace, c'est rien de le dire !... Je reprends le cours des étapes...


AZAY-LE-RIDEAU

Premier arrêt pour visiter un nouveau château. Certains membres du groupe, dont je tairai les noms, ont déclaré forfait ! Au cours de la visite, on en a perdu un autre, qui a préféré se prélasser sur le gazon avec vue imprenable sur... ça, là, qu'on voit juste en-dessous ! Ok, je reconnais, c'était pas forcément une mauvaise idée de sa part !


Mais du coup, il a loupé tout ça : 


C'est le dernier château qu'on a visité et je dois dire que j'ai été enchantée. Azay-le-Rideau est plus petit, davantage à échelle humaine, peut-être un peu moins faste que certains autres, mais il a un charme tout particulier, un peu mélancolique, auquel j'ai été particulièrement sensible. Et avec Marta, on est tombé d'accord : on pourrait définitivement vivre dans celui-là ! 

CHINON

Deuxième arrêt de la journée à Chinon. Le château qui surplombe la ville n'a rien à voir avec le côté un peu mystérieux de Chenonceau ou le romantisme discret d'Azay-le-Rideau, puisqu'il est composé en réalité de trois forteresses. Pour ma part, j'ai été plus sensible au charme médiéval encore très marqué de la ville qui s'étend le long de la Vienne et qui est, excusez du peu, un des "possibles" lieux de naissance de Rabelais. On a poussé la balade jusqu'au GR qui s'élève au-dessus de la ville, longe les maisons troglodytes pour déboucher sur la chapelle assez surréaliste de Sainte-Radegonde. Bon, pas de bol, elle était fermée ! Mais rien que sa situation, à l'écart la ville et taillée à même la roche, est assez impressionnante.


CANDES SAINT-MARTIN

Une pause bien méritée dans le havre de paix qu'offre Candes Saint-Martin. La Collégiale est assez surprenante, à mi-chemin entre château et temple. Mais c'est surtout la tranquillité des rives du fleuve qui nous a séduits, en cette fin d'après-midi... Un fleuve si calme que le reflet des nuages y était à peine troublé...
 

SAUMUR
Une dernière étape pour faire un saut jusqu'à Saumur. Evidemment, il était trop tard pour visiter le château mais on n'a pas pu résister à cette vision :


La journée se termine finalement à Angers, dans un charmant petit hôtel avec vue sur le château. De quoi reprendre des forces pour le jour suivant !

1 commentaire:

pasosypedales a dit…

Pobre vélo abandonada...
¡Muy bonitas fotos Carole!