samedi 26 décembre 2015

Athènes d'aujourd'hui

Hoy toca escribir un poco en castellano! Y hoy toca publicar algunas fotos adicionales de Atenas, pero esta vez no de monumentos o ruinas o todos estos edificios que subrayan la belleza pasada de esta ciudad. No, hoy quisiera publicar fotos de la Atenas actual, de la ciudad que vive y en la que se vive...



















jeudi 24 décembre 2015

Athènes d'hier

Oui, je sais, c'est le 24 décembre. Et alors ?! Au milieu des réjouissances collectives obligatoires et de bon ton, j'ai réalisé que je n'ai toujours pas publié les photos de mon séjour en Grèce cet été. Après tout, en plein hiver, ça ne peut pas faire de mal de se replonger dans des photos ensoleillées !

Donc oui, ça remonte au mois d'août mais franchement, ça faisait longtemps que je n'avais pas passé d'aussi belles vacances. Il s'agissait d'un séjour itinérant, dont j'essaierai de raconter les différentes étapes au fil des publications, et qui a commencé à Athènes, comme vous l'aurez sans nul doute déduit d'après le titre ! Je n'y étais jamais allée et j'avais entendu un peu de tout, des louanges sur l'héritage et l'architecture bien sûr, jusqu'aux plaintes sur le côté chaotique de la ville. Franchement, j'ai adoré. Le côté "chaotique" ne m'a pas du tout dérangée mais je suppose que c'est probablement parce qu'il m'a rappelé certains côtés de l'Espagne, notamment le côté chaleureux de l'accueil. Je ne sais pas si on a eu de la chance, mais c'est vrai qu'on a été très bien accueilli partout ! Et évidemment, le côté historique et monumental est absolument superbe et fascinant, avec un petit quelque chose de presque touchant et d'émouvant, qui m'a un peu rappelé les sensations que j'ai eues à Rome (qui, soit en dit passant, m'a finalement paru plus chaotique qu'Athènes !).

Evidemment, en plein mois d'août, il est difficile de ne pas souffrir du tout de l'invasion touristique. Je dois reconnaître qu'au milieu de la visite de l'Acropole, j'ai ressenti une certaine lassitude à slalomer entre des hordes d'Espagnols et de Français ou à devoir patiemment attendre que les touristes asiatiques achèvent de prendre des photos aux poses ridicules devant les monuments pour pouvoir prendre les miennes. Mais il y a tellement de beauté, d'histoire et d'émotion dans ces monuments, dans ces pierres, que j'en ai un peu oublié le reste... 

Tentative de résumé en photos !


Temple de Zeus Olympien











Bibliothèque d'Hadrien





Acropole









lundi 21 décembre 2015

Asaf Avidan (Cruïlla)

Third time I'm seeing Asaf Avidan live, after seeing him with band at Solidays a couple of years ago and after being totally blown away by his solo concert in Barcelona last year. Third time and yet, it is as difficult as ever to find the words to describe! Sensitive and primal, dreamy and desperate, Asaf Avidan's music is a subtle balance between catchy melodies and tortured vocals, entertaining story-telling and heart-breaking poems. I had never heard the songs from the last record live and I was particularly happy and moved to re-discover them, some being a real wonder in their live version. The rest of the concert was just pure Asaf Avidan, alternating between crushingly depressive songs and jokes with the audience -as if to allow us to catch our breath for a brief moment before continuing the journey...




 One song from the last record, "The Labyrinth Song"