dimanche 26 juillet 2015

Grand Blanc (Solidays)

Vu qu'on avait déjà passé tout l'après-midi à faire de jolies découvertes françaises, on n'allait pas s'arrêter là : après avoir jeté une oreille distraite à Xavier Rudd, retour à la scène César Circus pour le concert de Grand Blanc. Le programme les décrivait comme la relève d'un rock sombre et épique, sur les traces de Joy Division et des Cure. Les chansons que j'avais écoutées avant le festival m'avaient en effet un peu donné cette impression. Impression confirmée pendant leur concert, que j'ai trouvé superbe ! Cocktail de choc entre ambiances glaçantes et inquiétantes, rythmes imparables et énergie sans faille.


samedi 25 juillet 2015

Jain (Solidays)

C'est la jeune chanteuse Jain qui prend le relais d'Emma Beatson sur la scène César Circus de Solidays. Style très différent, pour le coup. Mais vu que la journée était placée sous le signe des surprenantes découvertes françaises, hein... Et on n'a pas été déçu non plus ! Style musical assez indéfinissable, entre pop, électro, musique du monde et je sais pas quoi d'autre, Jain étonne par son côté touche-à-tout (elle est seule sur scène mais à écouter la musique, on a parfois du mal à le croire), à la fois ingénu, spontané et hyper dynamique. L'air de rien et avec son look d'écolière sage, elle a réussi à faire bouger, danser et sauter tout un public enthousiaste et gagné à sa cause !


vendredi 24 juillet 2015

Emma Beatson (Solidays)

Après le voyage dans le temps dans lequel Feu ! Chatterton nous a emmenés, c'est au tour de la belle et dynamique Emma Beatson de nous entraîner sur des rythmes et une énergie à la fois soul et rock, le tout porté par une voix puissante et sensuelle. Encore une très belle découverte au programme !


jeudi 23 juillet 2015

Feu! Chatterton (Solidays)

Cette deuxième journée des Solidays était décidément placée sous le signe de la musique française. Tant mieux ! J'avoue qu'en vivant à Barcelone, à quelques exceptions près (la plus notable cette année étant tout de même Indochine), je n'ai pas l'occasion de voir des artistes français en concert si souvent que ça. Donc je reconnais que je compte pas mal sur Solidays pour faire le plein de découvertes françaises.

Après être tombée sous le charme du grain de voix de Jeanette Berger un peu plus tôt dans l'après-midi, j'ai découvert avec beaucoup de plaisir le groupe Feu ! Chatterton sur scène. Apparemment pas si inconnus que ça en France, ils l'étaient relativement pour moi. Mais les quelques chansons que j'avais déjà écoutées m'avaient bien donné envie d'aller les voir. Entre rock élégant, textes poétiques et rythmes entraînants, c'est non seulement un surprenant mélange que le groupe offre, mais aussi et surtout, un véritable voyage dans le temps, vers des ambiances décalées et mystérieuses. Le chanteur, look dandy assumé et voix profonde, se révèle être sur scène un véritable interprète : les mots fusent, les textes prennent une dimension quasi littéraire et les chansons se transforment en dérives émotionnelles de façon peu courante et assez fascinante. Les musiciens ne sont pas en reste et n'hésitent pas à accentuer un côté un peu plus rock en live.

Finalement, la seule déception, c'est que le concert m'a paru un peu trop court !


mercredi 22 juillet 2015

Jeanette Berger (Solidays)

Après avoir profité du concert de Leïla Ssina, on reste collé à la même scène pour la deuxième belle découverte de la journée et du tremplin Talents Ile-de-France : Jeanette Berger. La musique oscille entre blues et soul, et la voix, au très joli timbre, distille des touches jazzy assez surprenantes et séduisantes. Bref, on est rapidement conquis... et la chanteuse parvient même à mettre debout un public jusque là plutôt apathique ! Quant à moi, je ne regrette décidément pas d'avoir fait l'effort d'arriver un peu tôt pour profiter de ces chouettes découvertes dans une ambiance plutôt tranquille et bon enfant.