dimanche 6 juillet 2014

Christine And The Queens (Solidays)

Pour cette dernière journée de festival, voici un autre concert que j'attendais avec impatience ! Encore une découverte faite grâce à mon amie Emilie, et relayée en live grâce aux Solidays ! Comme je l'écrivais précédemment, j'ai vraiment trouvé là deux sources précieuses pour ne pas perdre totalement contact avec la musique française !

Comment décrire Christine And The Queens ?... Les Inrocks le font assez bien : "Qui aurait parié un kopeck sur une jeune femme qui s’invente un personnage à la théâtralité assumée, fan de paillettes dorées, de show à la Broadway, de travestissement ? Une artiste dont l’ambition serait, avec une audace qui pourrait virer à l’inconscience, de réconcilier dans un format pop et contemporain chanson française très écrite et influences r’n’b, anglais et français, Véronique Sanson, Michael Jackson et Beyoncé ? N’en déplaise aux grincheux, ce disque est un des plus captivants et des plus libres entendus cette année."

Je n'ai toujours pas écouté le disque mais je connais les précédents EP et je dois reconnaître que la musique de la jeune chanteuse prend une toute autre dimension sur scène. En effet, le spectacle est total. Ça peut agacer, je l'imagine bien. Moi, j'ai totalement adhéré à cette "théâtralité assumée" (Je me rends compte que ça va avoir l'air un peu snob mais parfois, le côté intello de certains magazines français me manque...) que j'ai trouvée à la fois intéressante, touchante et assez magique. Et puis, on peut dire ce qu'on veut, "Christine", ou Héloïse Letissier de son vrai nom, a une sacrée voix et une présence scénique assez fascinante...

Je me serais peut-être attendue à encore un peu plus, pour être honnête. Le petit grain de folie est là. J'ai la sensation qu'il ne demande qu'à éclore encore davantage... :-)

De ses propres mots, "Christine" a trouvé un nouveau look !

Aucun commentaire: